Bien avant l’avènement de l’Internet et de l’e-commerce, Walt Disney, le grand chantre des dessins animés et des parcs à thème, appliquait déjà les principes de l’expérience utilisateur.

De la conception de ses parcs, jusqu’à leur management au quotidien, Walt Disney avait pour seul et unique objectif de divertir et de faire rêver ses visiteurs. Dans quel but ? Leur donner envie de revenir !

Ces bonnes pratiques ne sont pas sans rappeler celles que nous appliquons au quotidien, et qui peuvent se résumer par cette phrase : l’expérience utilisateur doit être au centre de chaque projet.

Walt Disney, pionnier de l’expérience utilisateur

Walt Disney en personne le disait : ses parcs n’étaient jamais terminés. Il souhaitait constamment les faire progresser, perfectionner ses attractions, son fonctionnement… bref, il voulait « s’efforcer à améliorer les choses ».

C’est dans cette vision que les parcs ont été construits : ils sont conçus pour constamment évoluer… Un peu comme nos sites web, non ? Et ce n’est pas le seul parallèle que l’on peut faire entre le pionnier de l’UX et les sites internet actuels.

Dès 1966, Walt Disney souhaitait déjà offrir des moments privilégiés aux visiteurs de ses parcs : créer des expériences uniques, qui marqueraient profondément les familles et leur donneraient envie de revenir.

Cependant, les mauvais souvenirs se retiennent souvent mieux que les bons. De ce fait, Walt Disney a choisi de multiplier les bonnes expériences tout au long du parc : attractions de qualité, promenades agréables dans un cadre féérique, le tout agrémenté de parades de personnages célèbres.

Mais surtout, le créateur de Mickey Mouse ne s’est jamais reposé sur ses lauriers et cherchait constamment de nouvelles idées pour améliorer son parc. Le « plussing », ou le fait de vouloir toujours en faire plus, ne signifie pas plus d’attractions, mais vise au contraire à les perfectionner pour rendre la visite encore plus magique.
D’ailleurs, le « plussing » signifie aussi repérer et réparer les moindres défauts de ses parcs d’attractions.

Walt Disney voulait également laisser le choix à ses visiteurs : de multiples chemins mènent aux mêmes attractions. Les familles sont libres de choisir la voie qui leur correspond le mieux et de se créer ainsi une expérience et des souvenirs uniques.

Les visiteurs ont le choix dans le parc d'attractions Walt Disney

Source : uxmag.com

Effectivement, ces grands principes élaborés au milieu des années 60 collent en tout point aux pratiques de conception d’un projet centré utilisateur mises en oeuvre aujourd’hui. Dans les parcs, comme pour les sites web ou les applications mobiles, tout est fait pour apporter un maximum d’expériences positives et de satisfaction au visiteur et lui faciliter la tâche.

Des bonnes pratiques vieilles de 50 ans, toujours d’actualité

De ces bonnes pratiques ont découlé dix commandements respectés par les équipes de design de Walt Disney. Objectif : continuer de divertir et de faire rêver les visiteurs, en améliorant constamment les promenades et les attractions…

Chaque parcelle du parc a été créée en fonction du visiteur. C’est donc logiquement que la conception centrée utilisateur figure parmi les dix leitmotive de Walt Disney.

C’est ainsi que les équipes de Disney sont chargées de « chausser les baskets des visiteurs » pour comprendre leurs parcours et améliorer le site pour le rendre plus attractif, plus simple… bref plus approprié aux consommateurs.

De même, il ne faut pas sous-estimer l’importance de la qualité et de la propreté des parcs d’attractions. C’est également le cas pour un site web qui doit être maintenu à jour et bénéficier de temps à autre d’un rafraichissement pour optimiser ses fonctionnalités, selon les dernières innovations et les nouveaux besoins des internautes.

Si Walt Disney trouvait toujours des points d’amélioration, il souhaitait pourtant ne pas en faire trop : multiplier les attractions n’avait pour lui aucun intérêt. Ce serait même plutôt néfaste, car, trop sollicité, le visiteur n’aurait pas le temps de se construire des souvenirs joyeux et impérissables.

Les préceptes de Walt Disney ne sont pas sans faire écho aux adeptes de la conception centrée utilisateur qui reprend ces mêmes grands principes pour les appliquer au web.

Cela prouve que l’UX commence bel et bien à s’installer dans la discipline du web, car c’est bel et bien une manière de concevoir n’importe quel projet : apporter une réponse efficace et adaptée aux utilisateurs est primordiale si on souhaite séduire les internautes. Dans le cas contraire, l’application ou le site, aussi bien ficelé soit-il, a de fortes chances de ne plaire… qu’à ceux qui l’ont pensé !

Dans cette logique, chez LunaWeb, nous tentons de toujours placer l’utilisateur au cœur du processus d’analyse, de conception et de fabrication d’un dispositif digital. En suivant une méthodologie recensant très tôt les types d’utilisateurs et leurs besoins au sein du projet ; nous nous attachons à valider à chacune des étapes que les objectifs fonctionnels sont préservés, afin de créer une expérience de navigation avant tout cohérente avec les attentes de l’internaute. Car, au final, c’est bien lui qui décide ou non de poursuivre sa visite sur un site.