logo-agence-lunaweb-horizontal

À l’heure où j’écris ces lignes, nous mettons le dernier coup de pinceau au site LunaWeb.fr Version 5, témoin annonciateur d’une nouvelle ère pour l’agence.

Depuis un an (quasi jour pour jour), nous œuvrons à une refonte complète de notre identité, annonciatrice d’un re-positionnement stratégique et organisationnel fort.

2012 aura donc été, à bien des égards, une année charnière pour l’agence. Une fois n’est pas coutume, dans ce billet nous allons parler de nous, et rien que de nous…

Petit un, le contexte

Destinataire éclairé et chanceux de notre (trop parcimonieuse) newsletter, fidèle lecteur du blog, régulier suiveur de nos fils Twitter, Facebook ou Dribbble ; vous aurez très certainement remarqué qu’en 2012 nous avons -en toute originalité- annoncé la fin d’un monde.

La fin d'un monde

Sauf que pour nous les pragmatiques, c’était « l’Internet à la papa » que nous enterrions. Celui des sites pour PC uniquement, imposant leur ergonomie et fonctionnalités aux visiteurs ; et ne rendant des comptes à personne sur leur efficacité.

L’explosion du trafic mobile (2014, année où le mobile dépasse le PC en volume de connexions), l’évolution du comportement des internautes (moins d’effets et de contraintes, plus de contenus et de services), l’exigence des nouvelles normes d’interconnexion entre applications (poster en une fois et depuis son mobile un avis et une photo depuis sa ligne de tram)… Bref, de nombreuses raisons nous conduisent à reconsidérer le Web et, surtout, la manière dont on le produit chez LunaWeb.

Cela s’est traduit concrètement par :

  • Servir l’utilisateur au plus juste,
  • Créer des parcours optimaux,
  • Intégrer la mobilité simplement.

En toute logique, et suivant le sillon déjà tracé depuis de longues années, ces principes fondamentaux nous ont conduit à réformer en profondeur les métiers de l’agence.

Nouveaux locaux

On commence par le basique, mais ô combien stratégique pour nous. Arrivé seul il y a bientôt 9 ans dans les locaux de la rue du Maréchal Joffre, le cap de la dizaine imposait une sérieuse « libération de surface »…

Après de nombreux rebondissements dont je tairai ici les détails, nous trouvons enfin notre bonheur et nous entamons un déménagement éclair aux derniers jours de Juillet. Tous ensemble.

Un déménagement au 40 Bd de la Tour d’Auvergne plus tard, nous voici installés dans des locaux spacieux et confortables, proposant un cadre de travail favorisant la collaboration, en plus de disposer -comble du raffinement- de deux toilettes quatre étoiles…

40 boulevard Tour D'auvergne

Agence LunaWeb

Plus d’espace donc, la capacité à échanger plus facilement et une tranquillité préservée pour chacun ; le tout fraîchement repeint cet automne aux couleurs de la nouvelle charte. Nous aurons l’occasion de vous en montrer plus sur « le local » lors d’un prochain épisode.

Nouvelles forces vives

Moins deux, plus quatre. C’est l’équation que nous avons suivi en 2012.

Les forces vives

En renforçant notre pôle gestion de projets (bienvenue à Virginie et Audrey), et en musclant sévèrement la partie dédiée aux interactions navigateur-utilisateur (Florentin et Pierre se reconnaîtront) ; nous avons fait le choix de ne pas doubler les postes, mais de créer de nouvelles strates qui seraient forcées de collaborer ensemble pour arriver au résultat attendu.

Moins de production, plus de conception, pour faire mieux, en moins vite…

Nouvelle organisation

Parallèlement à cela, nous avons également opéré plusieurs changements importants dont la constitution d’un pôle Design structuré en métiers aux noms évocateurs :

  • Directeur de création interactive,
  • Designer d’interactions,
  • Webdesigner-intégrateur,
  • Front End Developpeur.

La logique de tout cela nous est apparue en peaufinant longuement une méthodologie de projet centrée utilisateur : il ne fallait pas opposer la conception à la production, mais concevoir nos dispositifs à la manière du design industriel : penser forme, contenant et contenu dès l’origine du projet.

Telle la brosse à dents ergonomique, qui -en plus d’être jolie et ergonomique- gratte bien les gencives comme il faut ; nous devions doubler nos temps d’analyse, de réflexion et de conception avant de lancer la production.

Methodologie

Une petite phase de test « grandeur nature » plus tard, incluant les personnes en charge de réaliser dès le départ, nous obtenions des résultats plus pertinents et moins « traumatisants » pour tout le monde (nous, le client, l’utilisateur).
Bref, le hiatus entre le vouloir et le pouvoir tendaient à s’estomper ; pourvu que l’on accompagne le client dès le tout début de sa réflexion.

Un, puis deux, puis trois projets de sites en web adaptatif plus tard (un seul site pour trois « rendus » sur PC, mobile et tablette), nous avons fixé le meilleur mode opératoire possible. Et nous en avons tiré une méthodologie de projet.

Nouvelle identité

Puisque s’achevait le travail sur le fond et sur le sens, il convenait alors de s’occuper de la forme : donner un nouveau visage à LunaWeb.

Affirmer nos valeurs, afficher nos ambitions et renforcer notre visibilité auprès de nos clients, partenaires et futurs collaborateurs en passait donc par une remise à plat complète de notre identité.

Aussi avons-nous entamé -avec l’aide de Fanny Charrier dès janvier 2012- une réflexion sur la mise en œuvre d’une nouvelle charte graphique et éditoriale.

Fanny Charrier

Afin de poser les bases, nous sommes passés par le classique triptyque :

  • qui sommes-nous ?
  • où allons-nous ?
  • que voulons-nous ?

Recherches

Plus tard, après de nombreuses réunions tardives, un séminaire d’été enjoué, des présentations internes animées ; nous avons constitué le socle conceptuel de notre « nouveau » LunaWeb :

  • plus de radicalité,
  • moins de rondeur,
  • un souci de simplicité et d’efficacité.

Recherc

Adeptes du Less is More, cette identité devait en être le miroir.
Elle marque « l’âge adulte » de l’agence :

  • une géométrie plus forte,
  • le recours au design génératif,
  • des couleurs primaires, puissantes,
  • un jeu fort sur les lettres L et W,
  • un vocabulaire iconographique particulier.

Cette radicalité s’exprime sur tous les supports, à commencer par celui auquel vous accédez en ce moment (exception faite des lecteurs via syndication de contenus).
Conformément à notre vision du Web, nous privilégions pour notre propre communication l’accès rapide, direct et contextuel à l’information.

Carte de visite

Contextuel ? Oui, car en fonction de votre terminal de lecture (PC, tablette, smartphone, etc.) le fond et la forme du présent site évoluent.

Vous proposer la même information, mais structurée différemment ; c’est notre credo (on en faisait même Nos 10 commandements en janvier 2012), il était donc logique de réaliser un site Internet respectant les principes du Responsive Webdesign.

N’hésitez pas à tester le rendu du blog, du site et de notre petit bonus Satellites sur vos écrans tactiles, en modifiant l’orientation de l’écran, pour découvrir nos choix ergonomiques et graphiques, parfois cornéliens…

Pour conclure

Au-delà du « reboot » esthétique, cette remise à plat complète de notre organisation, supposant parfois de se faire violence, conduit pour nous de grands changements.

Notre méthode de co-construction, notre accompagnement conseil, notre stratégie de conception au plus près des besoins de l’utilisateur sont autant d’atouts qui nous orientent -maintenant plus que jamais- vers des problématiques particulières :

  • gestion de flux et multi-diffusion de contenus,
  • environnement multi-terminaux et mobilité étendue,
  • optimisation de l’expérience utilisateur,
  • amélioration de la conversion marchande,
  • portail de services à l’utilisateur,
  • interfaces web complexes,
  • etc.

Clairement, ce chemin a pu être tracé grâce à nos clients, chaque jour plus exigeants ; et notre partenaire G et A Links, dont les challenges quotidiens nous poussent dans nos retranchements.

Comme ce n’est pas souvent, permettez-moi aussi de remercier toute l’équipe Luna pour son travail acharné sur cette identité, notamment celui des dernières semaines ; quand le souci du détail a poussé à quitter tard, arriver tôt, et manger des carottes râpées au bureau

Making of

Car évidemment la vie continue, l’agence poursuit sa navigation sur une mer « belle à peu agitée » et tout ceci s’est déroulé « en plus » du rythme des nombreux projets en cours.
Vous aurez l’occasion d’en découvrir certains particulièrement délicieux prochainement…

A bientôt, et bonne découverte du nouveau LunaWeb !

Agence LunaWeb, Concepteurs d'expériences Web à Rennes et Paris