Le mouvement French Tech

L’objectif du label Métropole French Tech est simple : faire de la France entière un vaste accélérateur de startups. Les métropoles French Tech concentrent ainsi tous les ingrédients (culture entrepreneuriale, talents, expertises technologique, financements performants, etc.) d’un écosystème attractif pour répondre aux besoins des startups françaises, des investisseurs et des talents étrangers.

Le principe du label repose sur le co-investissement : l’état se positionne en soutien à l’amorçage et au développement d’entreprises du numérique par le biais d’une enveloppe budgétaire.

Ce regroupement d’écosystèmes labellisés French Tech aura pour intérêt d’attirer les investisseurs internationaux, en positionnant la France comme acteur incontournable de l’innovation numérique et de valoriser le dynamisme des écosystèmes existants, en les fédérant autour d’un label national.

Neuf Métropoles labellisées French Tech

Les neuf métropoles françaises, labellisées French Tech en 2014

 

Une candidature Grand Ouest

Une belle opportunité pour le Grand Ouest, représenté par Rennes et Nantes, de se faire entendre (encore davantage) dans l’univers du Numérique ! Ce nouveau label devrait permettre à la capitale bretonne de valoriser son territoire et de créer de nouvelles ouvertures au delà des frontières.

Logo de la French Tech Rennes

Le dossier Rennais repose sur quatre axes stratégiques pour le développement du numérique sur le territoire : la cybersécurité, la santé, la médiation urbaine et les contenus audiovisuels.

Et pour mener à bien cette nouvelle structure, Rennes Tech sera implanté au Mabilay. L’ancien bâtiment de France Télécom, figure emblématique de l’histoire du numérique Rennais, sera investit par des espaces d’animation de réseau, d’accompagnement de projet et de coworking dans le but d’accueillir au mieux les startups.

Madame ou Monsieur French Tech ?

Pour ceux qui souhaitent postuler, il est annoncé le lancement d’un recrutement « d’une madame ou d’un monsieur French Tech Rennes », avec pour mission de faciliter et coordonner le mouvement.

Tout en gardant pour Rennes Métropole, un rôle de pivot.

Rennes célèbre la labellisation

Jeudi soir dernier au Liberté, nombreux sont venus célébrer cet évènement majeur pour la ville de Rennes.

L’occasion pour Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole, de partager sa joie en quelques mots : « C’est un grand moment de satisfaction et de bonheur. Ce label n’est pas pour la collectivité, mais pour tout un territoire. C’est un point de départ ».

Le label French Tech, c’est donner de la visibilité aux entreprises françaises au niveau national et international. Axelle Lemaire, secrétaire d’État au Numérique s’est exprimée à ce sujet : « C’est l’économie numérique française à l’international ».

Célébration au Liberté, de la labellisation French Tech Rennes