Les grandes innovations ont ceci en commun qu’elles ont toujours effrayé ou fasciné. Pour la presse écrite, mais aussi les livres, certains croient dur comme fer dans le potentiel des tablettes tactiles, d’autres prédisent la fin du livre et de l’écrit papier tout court.

Loin de nous l’idée de nous lancer dans une prémonition quelconque, nous avons tout de même notre petite idée à ce sujet : une innovation n’en chasse pas une autre, le cinéma, la radio et la télé sont toujours là (malgré les prédictions catastrophistes à chaque étape majeure) même si elle induit des bouleversements dans les comportements et les habitudes de consommation.

Chez LunaWeb férus de l’Internet et du Oueb n.0, nous continuons à nous servir de papiers et de crayons pour noter nos idées et penser nos projets (si si c’est vrai). Tout en utilisant aussi des tas d’outils pratiques sur nos ordis adorés, en passant de Basecamp pour la gestion de projets, à MindMeister pour poser nos idées ou encore iCal pour organiser nos emplois du temps (on ébauche même nos wireframes sur papier, c’est dire !)

Pour en revenir à notre sujet de départ : non, nous ne pensons pas que l’écrit papier est à l’article de la mort. Mais il faudra évoluer et « vivre avec son temps », comme le disaient si bien nos aïeuls.

Et c’est au contraire formidable : les tablettes tactiles créent de nouvelles expériences de lecture et de navigation qui valent vraiment la peine qu’on s’y essaye.

Vos humbles serviteurs se sont donc essayés à l’iPad (et plutôt deux fois qu’une). Nous avons retroussé nos manches et testé quelques applications dédiées aux journaux. Mais avant de commencer, voici une petite vidéo de mise en bouche :

Les app dans la mouvance générale…

Après l’emballement manifesté en introduction, revenons à la réalité : l’iPad reste un support récent (à peine un an) et les acteurs de la presse écrite (notamment en France) sont de gros mastodontes qui évoluent doucement.

On évitera de parler des applications qui n’ont pas vraiment d’intérêt selon nous, comme celle du Courrier international, pas très intuitive, assez lente, et qui a pas mal de bugs plutôt pénibles à en juger les avis déposés par les abonnés (le seul commentaire à 5 étoiles est celui du… Courrier lui-même).

Nous nous concentrerons plutôt sur les deux grandes familles d’applications dédiées à la presse : celles qui sont une déclinaison du site adaptée à l’iPad, et celles dont le format se rapproche à celui des magazines en pdf.

D’ailleurs, certains titres cumulent les deux types d’app, mais souvent à part : les premières pour les infos gratuites (sur leur site) et les secondes pour les infos payantes (format papier).
Je ne suis pas certain que la multiplication d’applications soit pertinente, les lecteurs auront tendance à ne pas vouloir se disperser sur différentes app pour lire leurs journaux préférés. Ce que LePoint.fr a très bien compris puisque son appli vraiment bien faite inclue les deux formats de lecture (web et magazine numérique).

En définitive, LeMonde.fr est de loin la meilleure appli dans la catégorie « déclinaison du site » : elle est claire, rapide, facile à naviguer (pas comme celle de L’Express.fr, qui a déjà pris un sacré coup de vieux).

ipad kiosque relay

Pour la version « magazine numérisé », nous avons beaucoup aimé le kiosque numérique proposée par Relay.fr, que nous avons préféré à LeKiosque.fr. J’ai trouvé cette dernière moins intuitive même si elle est quand même moins lente que Relay.
Le point fort de Relay réside aussi dans ses tarifs : avec un abonnement éco-forfait WWF illimité : avec moins de 20 € par mois, vous pourrez télécharger autant de revues que vous le souhaiterez (parmi celles qui autorisent ce forfait, et pas l’achat à l’unité).

Pour conclure sur ce point, ces applications s’éloignent plutôt de ce que nous disions en intro : elles permettent de lire nos journaux web et papiers sur nos tablettes… et ensuite ? Pas de révolution dans la lecture ni d’expérimentations totalement dingues.

… et celles qui sortent du lot

Soyons franc, ces applications se comptent pour le moment sur les doigts de la main (et d’une seule).

Wired a tout particulièrement retenu notre attention : ce magazine orienté nouvelles technos a pensé une version entièrement dédiée à l’iPad où le lecteur navigue de surprises en surprises.
Tous les types de contenus y sont intégrés, en passant du son à la vidéo, sans parler de la navigation assez intuitive (vers la droite ou la gauche pour passer d’un article à un autre, vers le bas pour lire la suite).
Vous pourrez d’ailleurs tester Wired en partie, une version gratuite est disponible une fois sur l’application.

Mais toutes ces possibilités ont un pendant négatif : le téléchargement des numéros de Wired est assez long. Mais une fois passée cette première (longue) étape, le jeu en vaut vraiment la chandelle.

app ipad wired

Source : Wired issue 19.02 – Taper sur les différents éléments pour afficher leur légende

Nous n’avons pas eu l’honneur de tester TheDaily, le quotidien exclusivement disponible sur iPad lancé par Apple et News Corporation (Ruppert Murdoch), car il n’est toujours pas disponible en dehors des US.

D’autres quotidiens américains se sont essayés à ce type de format, sans réel succès. The Wall Street Journal en est l’exemple parfait : les possibilités offertes sont intéressantes (par ex des vidéos intégrées aux articles, à la façon d’une photo), mais le temps de chargement est vraiment long et on fini par se perdre dans la navigation.

Bien sûr, nous n’avons pas testé toutes les applications disponibles, alors si certaines ont retenu votre attention, n’hésitez pas à nous en faire part !

En conclusion

Pour revenir à ce que j’écrivais en introduction, les tablettes ne vont pas tuer le papier, mais au contraire inciter à de nouvelles habitudes de consommation de la presse écrite. Ce secteur souffre depuis longtemps et son modèle économique est sans doute à revoir s’il souhaite s’en dépêtrer. Les applications mobiles sont à mon avis un des moyens de sortir de cette impasse en proposant de nouveaux formats multi-média.

Une toute récente étude conforte ce que nous venons d’écrire : les lecteurs parcourent la presse sur iPad mais la lisent sur papier. Cette étude démontre en substance que la lecture est davantage quantitative sur ces supports (on lit plus, plus vite, on navigue au gré des liens), mais c’est dans la presse papier que nous prenons le temps de lire et de digérer ce qui est écrit (une lecture plus qualitative en somme).

Pour le moment, ces applications restent globalement assez lentes et ne proposent rien de vraiment nouveau. Mais nous n’en sommes qu’aux prémisses de nouvelles expériences de lecture. Alors… to be continued !