Grâce à Luna, j’ai eu l’immense chance d’assister à cette nouvelle édition de ParisWeb. Cette année encore, l’événement s’annonçait riche en conférences toutes aussi intéressantes les unes que les autres. En tant que professionnel du web, il ne fallait pas rater l’événement.

LunaWeb à ParisWeb

Cette année, plusieurs conférences se sont rejoint sur le même sujet : le storytelling. Ainsi, Denise Jacobs, Aarron Walter et dans une moindre mesure Mike Monteiro, nous ont parlé de l’importance de raconter une histoire à travers le web design et tout ce que cela implique pour l’utilisateur final. Le web a atteint aujourd’hui une certaine maturation qui nous permet de raconter une histoire en exploitant au mieux tous les moyens techniques d’aujourd’hui.

Mike Monteiro m’a le plus marqué avec sa conférence « How Designers Destroyed the World ». Je ne connaissais que très peu le personnage et j’ai été très agréablement surpris par cette conférence. Je n’ai pas lu son livre « Design is a Job » , mais je vais corriger cette erreur le plus rapidement possible. Dans les grandes lignes, il évoque la responsabilité des Designers envers le monde. En fil rouge de cette conférence, la vie détruite d’une personne à cause du mauvais design de Facebook et de sa politique de confidentialité.
Cette conférence ne concerne pas seulement le Web design mais le design dans sa globalité, car nous sommes responsables du produit que nous livrons aux utilisateurs, et l’impact de leur utilisation quotidienne de nos produits. Bref, cette conférence était un condensé de bonnes méthodes et de décisions (parfois radicales) à prendre face à des situations délicates.

D’autres conférences toutes aussi riches faisaient partie du planning Paris Web. Les techniques CSS de Vitaly Friedman (Smashing Magazine), le cache d’application de Jake Archibald ou encore le témoignage émouvant de Tanguy Lohéac sur l’accessibilité étaient des rendez-vous à ne pas manquer dans cette édition de Paris Web.

Pour aller plus loin : Notes de conférence Paris Web, de Stéphanie Walter