Sur un blog, les billets se suivent (et ne se ressemblent pas) pour bien souvent finir tout seul dans le fond du panier. Il est assez rare qu’ils en ressortent, à moins qu’on ne leur redonne un coup de pouce et pourquoi pas une seconde vie.

En plus, ça tombe bien, l’été c’est l’occasion de lire en se dorant la pilule tout ce qu’on a vu passer pendant l’année sans avoir vraiment de temps à y consacrer.

Cette nouvelle rubrique est donc l’occasion de vous faire découvrir ou redécouvrir les billets que nous avons écrit ces derniers mois.

Pour vous mettre en jambe (et passke c’est l’été, même si on y croit plus vraiment), voici un petit interlude relaxant :

Merci Sarah pour ce moment de détente. Maintenant au boulot !

Le référencement sous toutes ses facettes

Ah, le référencement ! Le saint graal du web s’il fallait en choisir un, bien plus que les réseaux sociaux d’ailleurs.

Sur ce blog, on vous a parlé de SEO (search engine optimization) qu’on peut traduire par référencement naturel en bon françois, ou comment miser sur vos contenus et un site web tout bien organisé pour monter un peu plus haut dans les résultat du Grand Google. On avait d’ailleurs évoqué le sujet du sacro-saint PageRank, qui relève aujourd’hui plus du mythe que de la réalité (en bref, un indicateur de plus, qu’il est inutile de contrôler toutes les deux minutes).

On vous a aussi parlé de SEM (search engine marketing), qui regroupe toutes les techniques payantes du référencement, achats de mots clés en tête. Dans ce billet dédié aux AdWords, nous vous avions donné toutes nos bonnes recettes pour rater à coup sur vos campagnes sur le moteur de recherche (et bien sûr pour les réussir).

Et puis, nous avons consacré une bilogie (rien que ça) au petit dernier du référencement : le SMO, ou social media optimization. La première partie, plus théorique, explique les principes de base du SMO. La seconde, (vous l’aurez compris) plus pratique, présente des applications concrètes du SMO sur Twitter et LinkedIn.

Des campagnes web tout bien comme il faut

Investir des sous dans le oueb, c’est bien (et même parfois indispensable) mais les investir à bon escient c’est encore mieux ! Nous en avons d’ailleurs déjà parlé sur ce blog : parce-que nous sommes tous internautes, nous pensons avoir notre avis sur la meilleure façon de concevoir un site web ou une campagne e-mailing. C’est vrai quoi, on visite tellement de sites, on reçoit tellement de mails, qu’on sait à peu près ce qu’il nous faut ! Et pourtant, on se trompe bien souvent.

Parce-que pour savoir ce qu’il vous faut, on se base non seulement sur notre savoir-faire, mais aussi sur des études et des tests. C’est le cas notamment avec l’eye-tracking, qui nous permet de mieux connaître (et de comprendre) le parcours de lecture des internautes, et, du coup, de nous y adapter.

Parmi les bons ingrédients pour une campagne réussie, nous avons aussi consacré des billets aux e-mailings (mieux connaître sa cible et s’y adapter), aux landing pages (ces pages sur lesquelles sont redirigées les internautes, et où ils doivent trouver vite, très vite, ce qu’ils cherchent) et aux formulaires d’inscription (pour optimiser ce fameux tunnel de conversion).

Retour vers le futur : vu de ma Doloréane

Madame Irma n’a qu’à bien se tenir ! ici, pas de boule de cristal, mais seulement des sujets qui nous tiennent à cœur chez LunaWeb.

C’est le cas notamment de l’accessibilité web dans laquelle nous croyons énormément, et depuis longtemps : ou comment prendre de bonnes habitudes pour rendre le web accessible à tous. De bonnes habitudes qui sont d’ailleurs très utiles pour le référencement puisque les moteurs, Google en tête, kiffent à mort qu’on leur explique quel chemin prendre, et puis même qu’on leur pré-mâche tout ce qu’on publie pour eux (ou mieux de les lire à leur place !)

Autre sujet de prédilection : le HTML5. Loin de suivre aveuglément toutes les possibilités offertes, nous picorons ici ou là des options intéressantes (comme les animations ou l’adaptabilité des contenus )… et surtout compatibles !

Et puis, cerise sur le gâteau, nous avons aussi consacré une partie de nos billets sur web social (dont on reparlera bientôt) et sur les prédictions de fin prochaine du bon vieux site web, qui feraient place à des Pages Facebook ou que sais-je. Dans ce billet, nous avons esquissé les contours des sites tels qu’on les aime (épurés, ergonomiques, accessibles) et qui s’adaptent au web mouvant d’aujourd’hui et de demain.

Bonne lecture au soleil et à bientôt !