Le dernier de né de A Book Apart était très attendu chez Luna. Sorti en juin dernier, Responsive Web Design de Ethan Marcotte, tombait à point nommé pour un été studieux, pour partie consacré à notre R&D sur les problématiques de web design pour périphériques multiples, en mobilité notamment.

La version papier n’étant pas encore arrivée et ne pouvant me résoudre à attendre, je l’ai dévoré dans sa version Kindle lors d’un déplacement en train. Malgré l’absence de couleurs et le fait que je n’étais pas connecté pour consulter certains exemples ou références en ligne, sa lecture fût un vrai plaisir.

Le premier chapitre est consacré à un descriptif rapide du “responsive web design” — ou en bon français, web design adaptatif — et de ses enjeux. Il nous rappelle à quel point le support papier a modelé notre manière de penser : la toile sans limite d’une page web reste encore trop souvent perçue comme une contrainte alors que les dimensions pré-définies d’un support papier sont avant tout des limitations du support, que le web propose donc dépasser. Le ton est donné: il s’agit de repenser notre manière de concevoir une page web.

Les trois chapitres qui suivent proposent passer en revue les principaux leviers qui permettront d’appréhender la diversité des dimensions des écrans:

  • “The flexible grid”
  • “Flexible images”
  • “Media queries”

Pas à pas, par itérations successives, on suit l’auteur monter la page Robot Or Not, poser les problèmes propres aux différentes tailles d’écran et déjouer toutes les difficultés rencontrées avec une simplicité déconcertante. Pour qui connait un minimum les CSS, cela semble être un jeu d’enfant. Les techniques présentées sont simples et efficaces. Pour ceux qui aiment comprendre avant d’utiliser (c’est bien entendu votre cas ?), elles donnent les connaissances nécessaires pour appréhender en toute sérénité des outils plus complexes telles que les frameworks 320 and Up ou Less.

Enfin le dernier chapitre est intitulé “Becoming Responsive”. L’auteur aborde à travers son expérience la manière dont on peut mener un projet “responsive”. Il évoque plusieurs cas, pistes, façons de faire. Mais il nous invite finalement à trouver notre propre voie. Même si ce chapitre est probablement celui qui m’a laissé le plus sur ma faim, ce fut finalement salutaire. Il était temps pour moi de lâcher ces pages et de plonger directement dans le grand bain du design adaptatif: une feuille de route , un projet en tête, des motifs fonctionnels à travailler, des solutions techniques à trouver… tout un programme!

Pour conclure, ce livre possède des qualités de synthèse évidentes et rend merveilleusement compte de l’état de l’art de cette discipline, ou plutôt de l’évolution inéluctable vers laquelle tend le web design. Si vous cherchez un manuel qui vous donne des solutions toutes prêtes pour concevoir et mettre en oeuvre vos productions web sur tous les supports, passez votre chemin. Je doute d’ailleurs qu’un tel ouvrage existe actuellement : la discipline est jeune et vos meilleurs alliés sont probablement une veille régulière et beaucoup de pratique. Mais cet ouvrage donne un point de départ et une direction claire à suivre : un vecteur motivant pour appréhender cette nouvelle manière de penser et de produire sur le web.