Nous avons déménagé, découvrez nos nouveaux locaux !

Découvrir
  1. Accueil
  2. Blog
  3. SLD #9 - L’interview de Thomas Thibault
Le

SLD #9 · Thomas Thibault, designer @Collectif BAM

Thomas Thibault pendant sa conférence sur les pratiques de design pour un monde souhaitable - UX Deiz #10
"La raison pour laquelle je fais du design c'est un peu la capacité de faire aussi et pas juste dire ou penser mais de pouvoir"
"Je me suis pris un peu une claque ou j'ai découvert vraiment les potentiels risques et opportunités de la révolution numérique de la transition écologique"
"Le design est autant dans la conception des échanges entre les personnes à travers des protocoles des règles etc. que en travail d'espace, de design d'espace, du travail de design graphique."
"Je m'intéresse finalement peu à ce qui se passe dans la sphère du design mais plus ce qui se passe dans le monde"
"Il y a un conseil pour pour diffuser ça ce serait en fait d'intégrer le design au plus tôt et du coup d'inclure des designers au plus haut au plus tôt dans le projet, dans les décisions."
"Pour nous la pédagogie du design se fait dès la création d'un devis ou d'un contrat dans la création des étapes"
"On appel ça la réflexivité du design c'est de prendre son métier comme propre réflexion, réfléchir en fait sur sa propre façon de faire. C’est en gros de prendre du recul sur sa pratique"
"En ce moment on essaye un peu de voir comment justement on peut travailler un peu plus responsable ou plus en rapport avec nos valeurs etc. et ça peut être juste des petits trucs très bêtes comme éviter les capsules de café mais ça peut être aussi par exemple les analytics de nos sites"
"On fait du design perceptible praticable c'est à dire qui permet de comprendre le monde et le transformer."
"Il y a des formations sur le luxe par exemple qui sont encore donnés. Et du coup est ce que ça a encore un sens, justement à l'heure de l'effondrement"
"Est ce que l'on doit que créer des expériences en faite, est-ce que c'est possible de créer une expérience, mais est ce qu'on doit juste créer des expériences. Il y a un truc un peu passif je fais l'expérience de quelque chose. Du coup c'est un peu unilatéral"
"Sinon après je suis bluffé mais pas professionnellement mais en général de plein de trucs qui se passe aujourd'hui […] quand on arrive a mettre des robots sur Mars et qu'on arrive toujours pas à faire fonctionner nos imprimantes, le wifi etc."

Membre de l'équipage

Partager cet article

Twitter Linkedin Facebook E-mail

Retour en haut