… ou plus précisément des applications iPhone ! Pourquoi ? Parce-qu’on ne peut pas parler de tout en un billet (au risque de vous faire fuir tellement ce serait looooong) et puis aussi un peu parce-que chez LunaWeb on est fan de la marque à la pomme (mais ça vous devez le savoir !).

Aujourd’hui, nous allons donc passer au peigne fin les applications qui cartonnent, puis nous essaierons de comprendre pourquoi.

Pour s’échauffer un peu les mandibules, rien de tel que quelques chiffres issus d’une étude sur les usages mobiles des Français :

  • 1 possesseur de mobile sur 2 dispose d’une connexion à l’internet mobile ;
  • Les options internet dans les forfaits mobiles ont été multipliées par 2,6 par rapport à l’année dernière ;
  • Plus d’un smartphone sur quatre est un iPhone (27%) ;
  • 1 mobinaute sur 3 se connecte au moins une fois par semaine. Pour les 16-24 ans, c’est le même chiffre mais chaque jour !
  • Le nombre d’application possédées a doublé en 1 an.

Cette étude nous apprend par ailleurs que les mobinautes français choisissent et utilisent principalement leurs applications pour s’informer, communiquer et se divertir.

Voici quelques app qui ont retenu notre attention, et certainement la vôtre, mais surtout qui valent le détour !


S’informer et communiquer

C’est le tout premier usage des mobinautes sur leur smartphone, loin devant tous les autres : lire des actus, ses mails ou tout simplement interagir sur les réseaux sociaux sont leurs principales occupations.

Et ça tombe bien, car on utilise son portable pour combler un trou dans son emploi du temps, souvent « entre deux portes » (en attendant le métro, un ami, un rdv au restau, etc.). Vérifier ses mails, regarder ses flux RSS ou envoyer un tweet est donc tout à fait habituel et je dirai même naturel lorsqu’on a un smartphone.

Côté application, j’aime beaucoup Tweetbot, même si celle de Twitter est très bien aussi. Tweetbot étant moins connue, mais surtout mijotée aux petits oignons de l’ergonomie, j’ai préférée parler de celle-ci.

Comme beaucoup d’applications dédiées à Twitter, Tweetbot s’utilise en deux tapements de doigts. Et comme le plupart des apps que nous verrons dans ce billet, elle est fluide, intuitive et facile à utiliser.

Premier point fort à mon avis : à la toute première utilisation, on nous explique simplement et rapidement ce qu’on peut faire avec ses deux doigts pour utiliser l’app.

capture Tweetbot

Ces quelques slides ne prennent que 2 minutes à lire mais en termes d’expérience utilisateur, la différence est là : on sait qu’on peut taper trois fois, glisser vers la droite si on veut lire les réponses sur un tweet, etc.

Autre point fort important pour une application : les utilisateurs peuvent se l’approprier, la paramétrer et l’adapter à leurs habitudes. Ils peuvent notamment choisir le format du RT (citation standard, RT avec commentaire, via @utilisateur), l’affichage des tweets (taille de la police, nom de l’utilisateur) ou encore personnaliser la fonction du « triple toucher » (répondre, RT, favori, etc.). Il est aussi possible d’ajouter une multitude d’options (toujours très simplement), comme par exemple de choisir quel service en ligne utiliser pour le raccourcisseur d’url, pour le transfert d’image ou encore pour la lecture différée.

capture tweetbot

Bref, une application qui se moule à ses utilisateurs plutôt que l’inverse ! Ce qui, vous en conviendrez, est très agréable lorsqu’on recherche une app avec telle ou telle fonctionnalité, ou tout simplement pour ne pas trop perdre du temps (si on aime ajouter des commentaires dans nos RT, plus besoin de taper sur RT puis éditer puis etc.)

S’amuser et se divertir

Il suffit de regarder les applications les plus téléchargées pour s’en rendre compte : les jeux ont la côte sur iPhone. Qu’elles soient gratuites ou payantes, les jeux occupent 7 applications dans le top 10 !

Et quand on parle de jeu sur iPhone, on parle forcément d’Angry Birds. J’en ai testé d’autres, mais pour le moment c’est bien le seul à réunir à la fois la simplicité (tirer sur un élastique pour lancer des oiseaux sur des cochons verts), un graphisme vraiment chouette et un jeu vraiment addictif. Et ça marche ! D’ailleurs, pour la petite histoire, ce sont des frères norvégiens qui ont lancé ce jeu sur iPhone, alors que leur entreprise était dans une situation critique. On imagine qu’aujourd’hui tout va bien !

Dans la catégorie « s’amuser et se divertir », il m’était impossible de ne pas parler d’Instagram, la star de l’année avec Angy Brids si je ne m’abuse. Instagram cartonne parce-qu’elle est simplissime à utiliser (on prend des photos et hop on y ajoute un filtre) et parce-qu’elle est « sociale » : on peut partager ses belles photos sur son espace mais aussi sur Twitter, Facebook, Flickr… Et c’est tout ! Pas besoin d’en faire des tonnes pour qu’une application cartonne…

Les applications pratiques

Les apps pratiques, ce sont celles qui nous facilitent la vie… et il y en a plein ! Elles peuvent nous aider à faire nos achats comme celle d’Amazon (j’en parlais dans le billet sur le m-commerce), qui permet de scanner le code barre d’un DVD, d’un bouquin ou que sais-je et de comparer le prix en magasin avec celui en ligne. Et dans le cas où on souhaiterait acheter en ligne illico presto, c’est possib’ !

D’autres applications nous facilitent la vie « en direct live ». Pour les provinciaux qui se retrouvent dans la grande capitale parisienne, télécharger Métro est quasiment indispensable ! Fini les « mais bon sang quel métro je dois prendre, je ne le retrouve plus sur ma mini-carte en carton toute déchirée ! » Fini donc, il suffit de dire où on va et l’appli nous dit par où passer, combien de temps ça prendra, etc.

Et puis, cerise sur le gâteau, l’application Métro utilise aussi la réalité augmentée (ou comment ajouter une dose de données virtuelles dans notre monde réel via notre smartphone). En positionnant votre iPhone à l’horizontale, vous pourrez voir s’afficher devant vos yeux ébahis les stations à proximité de vous

Ces applications sont des exemples en la matière car elles utilisent leur support (l’iPhone) pour l’éventail de fonctionnalités qu’il représente : scanner avec l’appareil photo, géolocaliser, faire son « m-shopping », ou encore utiliser la réalité augmentée pour donner des informations complémentaires.

Pour conclure

Du coup c’est étrange, quand on y regarde de plus près, les applications encensées par les mobinautes sont celles… qui misent sur l’ergonomie et l’expérience utilisateur.

Je l’ai fait exprès le j’avoue : pour chacune des apps ci-dessus, j’ai tenté de faire ressortir un des ingrédients principaux qui font qu’une application est une bonne application. Si on récapitule :

  • Expliquer (rapidement) les spécificités de l’application pour que le mobinaute s’y retrouve (par exemple, je peux taper trois fois et il se passe un truc) ;
  • Permettre aux utilisateurs de s’approprier l’application au travers du paramétrage (je veux envoyer des RT avec « via », je veux pouvoir utiliser Instapaper) ;
  • Miser sur une interface intuitive et simple (en plus d’être belle !) ;
  • Se focaliser sur un objectif et un seul (Instagram prend des photos, mais ne vous donne pas les horaires de bus) ;
  • Exploiter les possibilités techniques de l’iPhone : cet appareil est connecté à internet (je peux partager mes photos, envoyer un tweet) mais permet aussi d’utiliser la géolocalisation, la réalité augmentée, scanner des codes (barre ou qr) ;
  • Et surtout, surtout, ne pas oublier que le mobinaute va vite, très vite, et de surcroit avec ses gros doigts : il n’a pas le temps donc de regarder une intro de 5 mn (aussi belle soit-elle) ou d’attendre que l’appli charge les informations dont il a besoin. Le mobinaute est pressé, et, soit il a une fenêtre de 5 minutes le temps que Natacha se repoudre le nez aux toilettes, soit il réagit à son environnement (je vois un CD, je le compare, je l’achète).

Ça parait simple… et pourtant ! Si cette thématique vous intéresse, j’avais déjà décortiqué une partie du sujet avec l’iPad. Et puis, il y a sur le web une tonne de billets ou d’articles qui valent le détour. Parmi ceux-ci, vous pourrez aussi lire :

Bonne lecture et à bientôt !