Voici donc la deuxième et dernière partie d’un sujet consacré au blog d’entreprise. Dans ce premier billet (que vous pourrez lire ici si par mégarde vous l’auriez loupé), nous vous avons rappelé les bases du blog en général, et les enjeux du blog d’entreprise en particulier.

Aujourd’hui, nous allons vous donner quelques recettes supplémentaires (c’est cadeau ! ), pour faire de votre blog d’entreprise un succès.

Rendre votre contenu attractif

Ce premier point peut vous paraître évident, mais chez LunaWeb on commence toujours par les choses les plus simples (qui, bizarrement, tombent assez facilement dans les oubliettes).

Donc, avant de faire compliqué, revenons aux bases : donnez envie à vos visiteurs de vous lire et surtout de revenir !

Comment leur donner envie ? Tout d’abord en choisissant des titres accrocheurs ! Un blog est un journal de bord, n’hésitez pas par exemple à utiliser les techniques des journalistes (jeu de mots, titre concis, etc.)

Choisissez ensuite des sujets pertinents en rapport avec la thématique de votre blog. Et s’il y a bien une règle à appliquer, c’est celle-ci : n’écrivez pas si vous n’avez rien à dire. Publier un billet juste pour remplir son quota hebdo n’est pas synonyme de pertinence. L’idéal étant de garder de côté des billets ou articles que vous avez vu passer et qui vous intéressent. Le jour où vous aurez un vide, vous pourrez piocher dans cette liste, ou même étoffer un sujet existant en y ajoutant des sources complémentaires.

Aérez votre contenu, organisez-le, ajoutez des images, utilisez des sous-titres, du gras pour faire ressortir des mots-clés, bref rendez la forme attractive pour que vos lecteurs aient envie de se plonger dans le fond.

Une astuce simple comme bonjour, mais qui fonctionne toujours : mettez-vous dans la peau de vos lecteurs. Qu’il s’agisse de votre blog en général (son esthétique, l’organisation des rubriques, etc.) ou plus particulièrement de vos billets, essayez de vous mettre à la place des personnes qui vous lisent, et qui découvrent aussi le sujet dont vous parlez.

Définir une ligne éditoriale

Un blog d’entreprise se doit d’avoir une organisation plus « carrée » qu’un blog animé par un fan de bichons maltais. Pourquoi ? Parce-que votre image sur la toile est aussi dépendante des contenus que vous diffusez, et pas seulement de ceux qui sont publiés à votre sujet. Évitez d’ailleurs de donner des perches à vos détracteurs. Pour autant, n’hésitez pas à prendre position si vous le souhaitez, c’est aussi un bon moyen de vous démarquer !

Dis, tu crois que je pourrais parler de mon bichon maltais ?

Il est donc essentiel de bien définir en amont sa ligne éditoriale, et d’élaborer une charte interne si plusieurs personnes sont amenées à intervenir sur votre blog. La charte éditoriale a deux avantages : elle vous permettra à la fois de poser à plat vos objectifs, vos attentes et votre positionnement (par exemple par rapport aux sujets politiques, etc.), mais aussi d‘informer vos collaborateurs internes des règles du jeu, qu’ils sont tenus de respecter.

Plus globalement, il est important de réfléchir à la finalité de votre blog (souhaitez-vous renforcer votre e-réputation ? Ouvrir le dialogue avec vos clients ? Capter de nouveaux publics ?) et de déterminer des indicateurs de réussite (ou d’échec) de cette stratégie.

Mais attention, comme pour les réseaux sociaux, créer et animer un blog nécessite du temps et de la patience : rien n’est immédiat, mais le jeu en vaut souvent la chandelle (un meilleur référencement, une image plus professionnelle et ouverte, mettre en place un espace d’échanges qui vous aidera à surmonter les situations de crise, etc.)

Une dernière chose au sujet de l’organisation : prévoyez un peu de temps pour vous informer et glaner des infos, et surtout, réservez une plage horaire où vous vous consacrerez entièrement à cette tâche.

Animer un blog prend du temps. En vous organisant, vous éviterez d’en perdre !

Promouvoir son blog

Écrire sur son blog, c’est bien… mais à quoi bon si personne ne vous lit ? Il faudra donc informer la webosphère de son existence, et de toutes les façons possibles.

Écrivez un billet qui explique clairement pourquoi ce blog, quel est le fil rouge entre chaque billet, ou quels sont ses objectifs. Faites la même chose dans votre page « A propos », l’essentiel étant de parler de vous et de vos projets, et surtout en toute transparence. N’essayez pas de vous cacher derrière votre petit doigt, les internautes sont suffisamment méfiants et malins (et nombreux aussi) pour vous démasquer si vous restez évasifs ou si vous enjolivez la réalité.

Informez ensuite tous vos contacts : fournisseurs, clients, prospects, etc. tous doivent être informés du lancement de votre blog et de ce qu’ils pourront y trouver.

N’hésitez pas à envoyer des communiqués en ligne et à contacter des blogueurs influents dans votre domaine (attention, mettez-y la forme et soyez clair sur ce que vous attendez d’eux).

Référencez votre blog sur les annuaires (Wikio, Le Meilleur du Web, etc.) et partagez les billets que vous publiez sur les réseaux sociaux, qu’il s’agisse de comptes qui vous appartiennent ou de ceux tenus par d’autres.
Vous pouvez par exemple participer à des groupes de discussion sur Viadeo ou sur LinkedIn pour faire part des contenus que vous publiez.

Vous pouvez aussi relayer vos billets sur des sites d’informations spécialisés, qui se basent sur les contributions de professionnels (Le Portail des PME par exemple).

Un blog est un espace de discussion qui n’est pas à sens unique. Vous parlez, certes, mais sur un support qui autorise les internautes à réagir, à vous corriger ou à vous féliciter (si si, ça arrive !)
Soyez donc ouvert au dialogue et aux critiques, et surtout échangez avec vos interlocuteurs.
A ce sujet, nous vous invitons à lire un billet dédié aux cinq raisons de ne pas supprimer un commentaire négatif, très intéressant.

Alors, prêt à vous lancer dans l’aventure ?