Les Français sont de plus en plus friands de photos. Une large majorité de foyers sont équipés en appareils photo numériques, et réalisent de nombreux clichés de toute nature. Mais depuis quelques années, les téléphones intelligents ont le vent en poupe. D’après une étude d’Harris Interactive pour le compte de Photobox, 95 % des Français font de la photo, 78 % depuis leurs téléphones mobiles et 93 % à l’aide d’un appareil photo numérique.

Pour autant, le format numérique ne se suffit pas à lui seul : les Français impriment régulièrement leurs œuvres, notamment les photos de famille pour s’assurer de ne pas les perdre, qu’il s’agisse de photos réalisées à l’aide d’un appareil photo numérique ou depuis un mobile. En effet, parmi les sondés qui utilisent leur mobile pour prendre des photos, 40 % disent les imprimer régulièrement.

Et avec l’été qui arrive (peut-être un jour), la pratique s’intensifie. Selon l’enquête, 91 % des sondés ont l’intention de réaliser des clichés pendant leurs vacances, et 78 % comptent les imprimer.

La photographie sur mobile a donc pris son envol. Et vue l’offre de services et d’accessoires, on comprend mieux pourquoi.

photo_camera_Instagram

Tout comme un vrai pro

La photo sur mobile a du succès. Certains l’ont très vite compris étant donné la multitude d’équipements possibles et imaginables, conçus pour répondre à la frénésie photographique des mobinautes.

Des sites complets sont consacrés à l’iPhone et à la photographie. Vous y trouverez notamment des conseils, des outils et des accessoires pour faire de votre téléphone une véritable boîte à souvenir.

Avec les accessoires présents sur le marché, l’iPhone se rapproche d’un appareil compact amélioré, même si ses capacités sont moins abouties.

Certains gadgets sont d’ailleurs très intéressants, à commencer par le vidéo projecteur de poche pour iPhone. Commercialisé uniquement au Japon pour le moment, ce petit accessoire permet de projeter ses photos sur une distance maximum de 3 mètres. De quoi improviser une petite séance diapo pour visionner les clichés des vacances avec tonton Michel (ou Bernard, selon).

Et puis certains se sont même amusés à concevoir des objectifs pour smartphone : entre les grands angles, les zooms interchangeables, les coques couplées aux objectifs vintages, vous n’avez que l’embarras du choix.

Des applications du tonnerre

Mais les photos sur smartphone ne seraient rien sans Instagram, l’application phare de la photo sur mobile.

Disponible sur iOS (l’OS d’Apple) et Android (l’OS de Google), Instagram a connu un engouement impressionnant dès son lancement. Élue meilleure application mobile par Apple en 2011, elle a été rachetée par Facebook pour la modique somme d’un milliard de dollars.

Instagram se place bien au-dessus des capacités des autres applications. Le service permet notamment au photographe en herbe d’appliquer une multitude de filtres sur ses photos pour donner plus de cachet à celles-ci. Un peu vintage, un peu surexposées, un peu floues, les possibilités sont nombreuses avec les 18 filtres disponibles. Enfin, l’application est totalement gratuite.

Instragram est aussi un réseau social de partage de photos, qui a déjà séduit près de 30 millions de personnes : chaque jour, c’est plus de 5 millions de photos qui sont publiées sur la plateforme ! Attention, comme toute manifestation humaine sur le Web, la moitié des clichés représentent des chats, des chiens, des bimbos et des sushis (mais aussi des fois de jolies choses).
Autour d’Instagram gravitent également plusieurs autres services pour vous aider à visionner vos créations ou celles d’autres mobinautes, ou pour accéder à du contenu exclusif.

Si vous êtes nostalgique de vos années « séance diapo autour du feu un soir d’hiver », le client web Carousel va vous plaire. Ce service, uniquement disponible sur Mac, permet de visualiser toutes ses photos publiées sur Instagram, et plus facilement que depuis son interface web.

De nombreux agrégateurs de contenus ont vu le jour, à l’image de instac.at, qui regroupe toutes les photos de chats publiées sur Instagram. Pas de jaloux, il y en a aussi pour les chiens !

Une autre application, Instamazing, présente les photos publiées autour de vous en temps réel, une autre agrège toutes les photos taguées « christmas »… Bref, pour chacune de vos envies, il y a un service dérivé d’Instagram.

Pingram_Service_Instagram

Pingram, entre Pinterest et Instagram

Au-delà de votre imagination

Toujours selon l’étude menée par Harris Interactive, les Français sont de plus en plus nombreux à imprimer leurs photographies réalisées avec un appareil photo numérique ou avec un smartphone.

Et pour changer un peu du papier glacé, quoi de mieux que d’imprimer vos photos Instagram sur des magnets ou sur vos oreillers ? Vous pourrez aussi agrémenter  votre salle de bain d’une frise en céramique à votre image.

Même lors de l’impression, Instagram et les services liés proposent un grand choix de personnalisation : des t-shirts imprimés aux stickers en passant par les livres photo. Seule limite : votre imagination.

Enfin, Instagram est une plateforme sociale avant tout. Les photos partagées par les « instagrameurs » font l’objet de jeux diver et variés, et sont l’occasion de favoriser les interactions entre internautes.

Deux exemples très sympa : Instaciti.es où l’internaute doit identifier une ville à partir de huit clichés issus d’Instagram . Et pour les amateurs de bons petits plats, il existe Foodspotting où les « instagrameurs » partagent leurs menus à l’aide des tags #fs, #food ou #foodspotting… De quoi donner l’eau à la bouche !

Même les professionnels s’intéressent de près à ces services. Les photos-journalistes sont nombreux à utiliser Instagram pour faire des clichés dans le feu de l’action. Les photographes professionnels eux aussi se mettent à réaliser des reportages complets armés de leur smartphone.

La photo sur smartphone a donc de beaux jours devant elle : en plus des accessoires qui convertissent votre téléphone en véritable joujou photographique, l’ensemble des applications et des services connexes à cette nouvelle frénésie des mobinautes n’est pas prête de s’arrêter. Et c’est sans compter sur le nombre de mobinautes français en constante augmentation. A suivre !