internet explorerInternet Explorer, connu des webmaster pour sa fâcheuse habitude à ne pas respecter les standards du Web, va utiliser une balise META (inscrite dans l’entête des pages Web) pour se référencer aux normes du W3C.

Cette caractéristique permettra, selon Microsoft qui s’en explique sur son blog MSDN, de conserver les artifices utilisés par les webmaster pour rendre leurs sites correctement interprétables par les versions antérieures de leurs navigateur (Internet Explorer dans sa livrée 7, 6, 5…) lorsque l’on tentait de coder un site correctement par l’usage de xHTML strict et de CSS 2.1 ; et donc de ne pas « casser » le rendu des anciens sites (ceux faits pour IE 6 et 7 notamment, avec des patchs spéciaux pour corriger le mauvais rendu du CSS) dans le nouveau navigateur.

C’est ma foi une relative bonne nouvelle dans la mesure où IE8, qui passe le test ACID2 (le test Acid2 vise à tester la qualité de la mise en œuvre d’un choix de fonctionnalités liées à différents standards du web dans un navigateur, dixit Wikipedia), se plie enfin aux bonnes règles du W3C et pourra afficher un rendu correct de sites conçus selon des règles communes à tous les navigateurs.

Petit accroc dans le tableau, la balise lui permettant de suivre ces principes est la suivante :

META HTTP-EQUIV="X-BALL-CHAIN"

Comme un fait exprès, cette balise est spécifique à IE8, et donc non standard au sens strict du terme, c’est à dire qu’elle fera échouer la certification aux tests de validité du W3C…

Il est dommage de constater (mais que peut-on espérer de plus avec Microsoft) l’usage d’une balise propriétaire pour valider le fait d’utiliser les standards, c’est véritablement prendre le problème à l’envers que de forcer à utiliser un élément étranger aux normes pour valider au navigateur l’usage de celles-ci.

Enfin, si déjà IE8 suit à la lettre le reste des instructions xHTML et CSS, ce sera beaucoup de temps de développement de gagné, en attendant que tout le monde switche à Firefox Internet Explorer 8.

[Mise à jour] C’est pas moi qui le dit, c’est Jeremy Keith dans le A List Apart du 15/02/08 :

Version targeting will allow Microsoft to reach new heights of standards compliance where CSS and (especially) scripting are concerned. But to benefit from it, developers must explicitly opt in. That’s just not right, says Jeremy Keith. And it’s doomed to fail, because standardistas, by their very nature, will refuse to opt in.

Et, toujours dans ALA, par Jeffrey Zeldman lui-même :

Version targeting shakes our browser-agnostic faith. Its default behavior runs counter to our expectations, and seems wrong. Yet to offer true DOM support without bringing JScript-authored sites to their knees, version targeting must work the way Microsoft proposes.

» Lire l’article They Shoot Browsers, Don’t They? etVersion Targeting: Threat or Menace?