À l’heure où tout se trouve et s’achète sur Internet, les internautes recherchent également de plus en plus à planifier leurs vacances depuis la toile. Certains sites comme Trip Advisor, Booking, Trivago trustent le haut des pages de résultats sur Google. Difficiles pour les « petits » d’exister dans ce monde de brutes…

Cependant, les hôtels de toutes tailles accordent une importance croissante à leur présence sur le Net, via les réseaux sociaux, les annuaires ou leur propre site web. Mais concurrencer ces acteurs sur des mots-clés très prisés nécessite un travail de longue haleine, ou des stratégies alternatives…

magasin

Le point de départ : votre site web

Les médias sociaux ne sont rien sans un site clair, dynamique et pratique. Chaîne d’hôtel ou petite structure, votre site doit répondre à des impératifs tant au niveau de l’architecture que du contenu, pour bénéficier d’une place de choix sur les moteurs de recherche et améliorer votre notoriété en ligne.

Porte d’entrée principale des internautes, le site web d’un l’hôtel se doit d’être :

  • Clair : les informations comme le prix, la disponibilité, les alentours de l’établissement doivent être facilement accessibles pour donner confiance et envie.
  • Dynamique : il s’agit de faire vivre le site et de le mettre régulièrement à jour pour que les indications soient toujours pertinentes. C’est aussi un bon moyen pour améliorer votre référencement.
  • Pratique et ergonomique : la navigation dans le site doit être relativement simple pour ne pas perdre les internautes. Un site trop complexe à prendre en main ne donnera pas envie de s’y promener ni d’essayer de réserver.
  • Optimisé : afin d’améliorer le positionnement dans les moteurs de recherche, il doit être hiérarchisé, structuré et accesible notamment en renseignant les balises d’images et de liens ainsi que les mots-clés.

Le social media au service de l’hôtel 2.0

Si le site web est la point de ralliement de votre hôtel, les réseaux sociaux, et notamment Facebook peuvent en être la porte d’entrée… Ou de sortie : une sorte de livre d’or public en somme. Sur ces espaces, les clients n’hésitent pas à laisser une trace de leur passage dans votre établissement (et pas que des messages d’amour…), de quoi « rassurer » les futurs vacanciers et les conforter dans leur choix. On peut aussi publier des actualités sur l’hôtel, sur son environnement ou encore mettre en avant le menu du soir mitonné par Michel, le chef du restaurant, etc.

À côté de Facebook, Twitter reste relativement peu utilisé par les hôteliers français. C’est sur Google+ qu’on retrouve de nombreux établissements, notamment grâce à Google Local qui permet de géolocaliser son hôtel. Les internautes peuvent y déposer leurs avis, et il est même possible de réserver une chambre directement depuis un site partenaire (comme Booking). Autre avantage : les adresses de Google Local apparaissent aussi dans Google Maps.

La page Google+ de Kyriad à Saint-Malo

Si Google Local est bénéfique au référencement (qu’on appelle aussi SMO), d’autres outils et services de géolocalisation percent doucement dans le monde de l’hôtellerie-restauration. Le SoLoMo est l’une des tendances clés pour « être dans le coup » ou du moins pour attirer des mobinautes avides de devenir « Mayor » (ou maire en bon françois) d’un établissement. Avec des applications du type Foursquare, les clients peuvent réaliser un « check-in » et crier à tous leurs amis qu’ils mangent des gnocchis chez Dédé en bord de mer.

En partageant leurs coins préférés sur Foursquare, Facebook et Twitter, ces mobinautes peuvent bénéficier d’avantages (réduction sur la note, surclassement pour les « Mayor »…) si l’hôtelier joue le jeu…

En conclusion …

Les réseaux sociaux sont donc un atout indéniable pour bonifier son image en ligne et permettre aux voyageurs de passage de dire du bien (ou pas) de votre établissement. Mais rien de magique ici, car la gestion des comptes demande du temps, des compétences, et nécessite de définir une stratégie de communication en amont. Pour autant, les médias sociaux sont un très bon moyen pour faire connaitre et promouvoir votre hôtel.

Si le site web est l’espace où convergent les internautes qui cherchent à s’informer sur votre hôtel, les médias sociaux permettent quant à eux d’accompagner ces visiteurs tout au long de leur expérience. Le but ? Qu’ils s’informent, mais aussi qu’ils partagent avec leurs amis les bons moment qu’ils passent dans votre établissement pour leur donner envie de passer chez vous le temps d’un week end… ou plus si affinités.