Si Internet et toute la cohorte des nouvelles technologies, iphone en tête, sont le fer de lance de l’économie actuelle (voyez plutôt la dernière campagne d’Apple), certains ont un regard plus décalé sur la question, utilisant ces outils numériques comme autant de nouvelles voies créatives.

.surveillance-map

C’est cet « Art 2.0 » (ou Art Numérique) que l’on retrouve, entre autres, ce mois-ci dans le magazine étapes (Design & Culture visuelle), avec la mise en avant du travail de l’Artiste et graphiste allemand Raul Mandru.

Réalisé grâce aux données d’un rapport visant à localiser les systèmes de surveillance dans le monde, Surveillance Map propose de naviguer, grâce a une application installée sur son téléphone portable, sur une mappemonde, reconstituée à l’aide de pictogrammes. Aussi bien issus de la signalétique urbaine que de l’iconographie du web, ces pictos dévoilent un véritable langage graphique de la surveillance des masses.

.surveillance-map-2

L’utilisateur utilise son téléphone comme une télécommande, naviguant grâce aux pictogrammes.

Ainsi l’utilisateur, en parcourant cette cartographie d’un nouveau genre, découvrira des informations relatives à la surveillance des populations sous toutes ses formes, de l’interception des flux de télécommunication au profilage des consommateurs, en passant par la surveillance vidéo classique.

L’Artiste va même plus loin puisqu’il est possible pour l’utilisateur d’accéder à certaines caméras de surveillance, devenant ainsi acteur de la « big-brotherisation » de la société. À l’inverse, cliquant sur sa propre position, l’utilisateur aura la (dés)agréable surprise de se voir filmé à son tour par ces mêmes caméras ! De quoi prendre conscience du caractère intrusif de la chose.

L’Artiste interroge ainsi avec ce projet la capacité de contrôle que peuvent potentiellement exercer toutes ces nouvelles technologies et leurs (prévisibles ?) dérives.
Il tente aussi de questionner l’utilisateur sur sa pratique personnelle des réseaux, et plus particulièrement ceux que l’on qualifie de « sociaux ». Peut-on aveuglément faire confiance à des outils qui savent tout de nous mais qui sont loin d’avoir dévoilé tout leur « potentiel » ?

Exemple récent, la découverte d’une faille donnant accès à plus de 4 000 000 de comptes facebook par un jeune génie du net, heureusement emprunt de bonnes intentions, mais qui laisse entrevoir de possibles  crises à venir.

.surveillance-map-3

L’utilisateur devient acteur de sa propre surveillance.

* * *

Présent aussi dans ce numéro d’étapes : un petit clin d’oeil aux talentueux graphistes Rennais du Jardin Moderne, espace d’aide à la création musicale actuelle, Vivien Le Jeune et Éléonore Hérissé, qui signent la Font Grass (rasée et  touffue !), réjouissante et dynamique.

.grass

La Font Grass Touffue