On en parle régulièrement pour les sites classiques, mais les méthodes d’optimisation qui permettent d’améliorer le référencement d’un site sont tout aussi importantes (voir plus) pour l’e-commerce. D’après Volusion, une agence web du Texas, le SEO (ou Search Engine Optimization, aussi appelé référencement naturel) s’apparente à une compétition d’athlétisme. L’infographie réalisée à ce sujet dresse cinq comparaisons qui souligne, à juste titre, que SEO et marathon, course de haies ou saut en hauteur ne sont pas si éloignés les uns des autres. Prêt pour le 50 km marche ?

Sportif antique

L’optimisation technique : un premier pas

À l’épreuve du saut à la perche, ce n’est pas le saut en lui même qui compte, mais la course qui lui précède. En e-commerce, la bataille des mots clés fait rage : il est très difficile de se positionner correctement sur des termes très larges tant la concurrence est rude. Pour se différencier, il est plus profitable de s’installer d’abord sur des mots clés précis, et donc moins recherchés, pour ensuite faire le grand saut et vous attaquer à des expressions plus génériques.

Vient ensuite l’étape de l’optimisation des pages. Cela va sans dire, mais pour ne pas subir de pénalités des moteurs de recherche, la première chose à vérifier est la qualité de votre site. Ce dernier doit notamment être exempt d’erreur, avec un temps de chargement idéal. D’autres critères sont également à prendre en compte pour proposer une navigation appréciée des internautes et des robots.

D’autre part, la personnalisation de vos balises et de votre contenu est pri-mor-diale pour vous assurer une visibilité sur les SERP (Search Engine Results Page). Si les robots sont les plus grands aveugles du monde, ne négligez pas non plus votre audience. Les balises « Title » et les métas descriptions faciliteront la lecture aux machines, mais apparaitront aussi dans les résultats des moteurs de recherche. Faites en sorte de rendre le tout intelligible pour donner envie aux internautes de tenter l’expérience.

En dehors de ces paramètres, soignez également l’optimisation de votre contenu. En personnalisant vos textes, vos images, vos vidéos et vos liens, vous boosterez votre position dans le classement des moteurs de recherche et vous vous offrirez une meilleure visibilité.

Enfin, n’hésitez pas à ajouter une touche d’UGC ou User Generated Content. Permettez à votre public de donner son avis, de noter les produits et d’échanger au sujet de votre marque sur un blog, un forum… Ainsi, vous ferez d’une pierre deux coups : d’après Volusion, 60% des internautes sont susceptibles d’acheter sur un site qui propose ce type de service et les moteurs de recherche, qui adorent le contenu frais, seront servis !

working_men

Le contenu pour faire vivre et dynamiser

En effet, rien de mieux pour dynamiser un site que du contenu tout beau tout neuf, spécialement rédigé pour plaire aux moteurs de recherche, mais aussi à votre cible.

En plus d’être un vecteur de trafic et d’améliorer le référencement, les contenus que vous créez permettront de partager votre expertise, et de devenir acteur de référence pour les internautes en recherche d’informations. Il s’agit ici de parler de vous, de votre entreprise et de ses produits, mais également de votre secteur d’activité et d’apporter votre point de vue sur votre environnement professionnel.

D’ailleurs, selon Volusion, 92% des professionnels du marketing estiment qu’il s’agit de la «meilleure tactique SEO sur le long terme».

En effet, si le contenu reste, les algorithmes qui font la pluie et le beau temps dans le monde du SEO changent régulièrement. Si certaines règles pour être positionné en number ouane sur Google sont connues de tous, d’autres sont difficiles à identifier et sont un peu plus perfectionnées chaque jour par les équipes de Mountain View. Google modifie ses calculs pour répondre aux nouveaux comportements ou aux récentes découvertes. Le web est en perpétuelle évolution, les algorithmes également. Ainsi, la façon de « consommer » Internet change et les moteurs de recherche s’adaptent.

De ce fait, réfléchir en amont à une stratégie de SEO diversifiée qui ne se contente pas de l’optimisation « technique » est indispensable. En effet, mettre tous ses oeufs dans le même panier pourrait vous jouer quelques tours dans l’avenir. Si les méthodes de calcul ne changeront pas radicalement, certaines améliorations pourraient jouer positivement ou négativement sur le référencement de votre site. C’est pour cela qu’il est aussi important de varier ses méthodes et de les actualiser régulièrement pour rester dans les bonnes grâces du sacro-saint Google.

Enfin, le SEO est une course de longue haleine. Bénéficier d’un positionnement correct dans Google demande des efforts en amont et sur une longue distance : il faut savoir être endurant, être persévérant et toujours se renouveler. Les retombées ne seront pas perceptibles immédiatement, mais en optimisant votre site dès maintenant, tout comme un sportif prépare un marathon en avance, vous aurez ainsi plus de facilité à atteindre la médaille d’or ou la première page dans les résultats de Google.